Pondicherry - une vision a 2020

 

Le REAP est l'agence gouvernementale de Pondicherry, qui represente a la fois le ministere de l'energie non conventionnelle (MNRE) et le Bureau de l'Efficacite Energetique (BEE), sur le territoire.

Il vient de publier sa vision de l'energie a Pondicherry en 2020. Interessant et assez complet document.

La situation de Pondicherry est tres particuliere en Inde. La consommation par habitant (1700kWh en 2009) y est 3 fois plus eleve que la moyenne nationale et l’essentiel de l’electricite est fournie par le gouvernement central. Dans ce contexte, Pondicherry depend en grande partie de la disponibilite nationale d’electricite et s’apprete a affronter un ecart de 75MW entre l’offre et la demande.

Elle prevoit de renforcer les economies d’energie pour atteindre 25% de la consommation annuelle du territoire, ou 577MU. 

Il y est prevu le soutien aux installations solaires sur les toits (rooftop), la creation d'une centrale solaire (solaire plant) et un fonds de soutien aux energies renouvelables sur le territoire.

 

A telecharger sur le site de Pondicherry 

Un point sur le solaire en Inde

Le tres complet www.solarindia.com a publie l'an dernier un rapport exhaustif et bien documente du PV group sur l'etat du solaire photovoltaique en Inde. Un peu date aujourd'hui, mais une tres bonne base pour demarrer une analyse du marche indien!

 

Petite douche froide cependant, publiee par le Wall Street Journal en decembre dernier, sur les conditions de cooperation avec l'Inde dans le solaire! 

Bonnes resolutions

Je viens de prendre quelques bonnes resolutions, pour bien commencer cette annee 2011:

- tout d'abord, toutes les photos de ce blog seront dorenavant dimensionnees en 200 pixels. Je vais etre sacrement aide par l'excellent picture resizer que je viens de decouvrir!

- des que je peux, je m'achete un PC (ou un Mac, pour faire plaisir a Joan), avec un clavier AZERTY, pour pouvoir enfin refaire des accents dans mes messages et mes rapports (pour faire plaisir a Pierre)

- je recommence a ecrire en francais! c'est dommage d'un certain point de vue parceque mon niveau d'anglais augmente, et que la moitie des lecteurs au moins sont indiens! D'un autre cote, je prends tres au serieux mon role d'evangelisateur des PME francaises sur les energies vertes en Inde!Et je sais les difficultes qu'elles ont avec l'anglais. Difficile de travailler serieusement en Inde sans parler anglais, mais il faut un debut a tout.

- je publierai plus regulierement (voeux pieu?!), surtout dans la mesure ou l'information sur ce sujet est peu accessible en France. 

 

Je commence des aujourd'hui, sous le haut patronage de l'UNDP redimensionne a 200 pixels! UNDP, donc, parceque c'est un acteur important ici de l'aide au developpement, et surtout parceque Vinod K. Jain, du Ministere des Energies Renouvelables (Minister of New and Renewable Energy) a publie recemment (?, le rapport n'est pas date!) un document passionnant sur "l'access to clean energy". Il reprend un nombre important d'initiatives reussies d'acces a des sources d'energies hors du reseau electrique (ce qu'on appelle communement le "off grid"). Les etudes sont realisees par Winrock, autre grand nom du consulting en Inde dans le domaine.

169 milliards d'investissement dans le Clean Power en Inde en 2020

2020 est decidement une date qui attire sur elle les promesses les plus folles et les chiffres les plus extravagants. Le plan solaire indien prevoit a cet horizon 20GW de capacite de production solaire (soit tout de meme plus de 6 fois la capacite actuelle et l'equivalent de la capacite mondiale totale en 2009!). Ce plan devrait attirer une vingtaine de milliards de dollar d'investissement. La capacite de production des energies renouvelables devrait etre quintuplee dans les 10 ans a venir, pour atteindre 91GW.

Plus fort, le Pew Charitable Trusts prevoit comme beaucoup que l'Inde et la Chine vont etre les locomotives du clean power development, en particulier parcequ'elles ont a present des politiques publiques claires de soutien aux economies d'energie et aux energies renouvelable. Cela devrait faire de cette zone l'une des principales beneficiaires des investissements dans le secteur. L'Inde, la Chine, le Japon et la Coree du Sud pourraient representer 40% des investissements mondiaux dans le clean power. L'Inde a elle seule devrait attirer  169 milliards de dollar d'investissements, soit pres de 8 fois plus que les montants actuels! Qu'attendez vous?

Le site du Pew Charitable Trusts est riche de cartes, chiffres et analyses, et propose en telechargement un rapport passionnant sur la clean energy dans les pays emergents. 

 

 

Pondi in the NYT!

An interesting view by a Pondi native about middle class aspirations and expansion of Tier 2 cities like Pondi! to read there - http://www.nytimes.com/2011/01/06/world/asia/06iht-letter06.html?_r=1&ref=global-home